NordVPN Melleur vpn de france ? C’est sans surpise NordVPN

N°1 — Pas de journal (logs) Il est essentiel que votre fournisseur de VPN n’enregistre pas vos données de navigation et ne vous demande pas d’accéder aux informations de votre appareil. Sinon, il s’agit d’un facteur qui doit vous pousser à ne pas l’utiliser. La chose desquels l’application a besoin est un accès à Internet. Aucune image, aucun média ou quoi que ce va pour ça d’autre est nécessaire. Juste la communication d’or serveur. Si cela se présente, la plus belle solution consiste à supprimer l’application. N°2 — Aucune récolte de renseignements personnels Il n’y a pas de raison valable pour que vos identifiants VPN soient associés à vos données personnelles et bancaires. Ce problème est couramment rencontré d’attaques dites de « credential stuffing » à partir d’identifiants VPN. Il s’agit d’un type de cyberattaque où des nouvelle de comptes volées, généralement des listes d’identifiants vocable de passe associés (souvent obtenus de manière frauduleuse), sont utilisées pour obtenir un accès non autorisé à des comptes en le biais de requêtes de contiguïté automatisée à grande échelle. Il est préférable de se servir d’un moyen de paiement mystérieux et de recevoir un nom d’utilisateur et un mot de passe aléatoires envoyés en le système. Ainsi, en cas d’attaque tel que celle citée précédemment, vos nouvelle réelles ne seront pas visibles, même si tout devait être compromis. N°3 — Kill interrupteur automatique Enfin, votre application et le serveur ont pour mission complets deux être dotés d’un kill switch. De cette manière, si la rapport est menacée de quelque manière que ce soit, le VPN pourra tout simplement se paralyser et suspendre la attache à Internet. L’absence de cet fonctionnalité fut à l’origine de certaines des plus grandes fuites de données de l’histoire, d’or cours desquelles des vies ont été détruites étant donné que les serveurs ne pouvaient pas se déconnecter.